En Fr
  • 1.

    La ville sensuelle

  • 2.

    Climat

  • 3.

    Paysages construits

  • 4.

    Au bord de l’eau

    Recueillie, transportée, partagée, l’eau est au cœur de la vie urbaine. Longtemps avant que les canalisations et les robinets individualisent notre rapport à l’eau, le puits ou la fontaine a organisé la vie des communautés, faisant de l’eau un élément de sociabilité. C’est aussi autour d’elle que se sont dressés les grands axes de communication, de circulation assurant le transport des marchandises, des hommes et des savoirs. Pourtant, aujourd’hui, la ville semble davantage habitée par ses peurs de l’eau : inondations, pollutions, risques sanitaires, hygiène, l’eau potable, rivières propres, assèchement des nappes phréatiques. Il est nécessaire de retrouver une magie de l’eau. Derrière la banalité de notre rapport à l’eau, on redécouvre la trace d’un imaginaire urbain façonné far l’eau. C’est par exemple le cas des villes portuaires, ou de l’eau des mers lointaines, exotiques. L’eau des fleuves renvoie au passage du temps, à l’oubli. L’eau des lacs est celle de la contemplation et de l’apaisement des sens tandis que l’eau des plages à proximité des centres urbains est celle de la récréation et de la joie. Toutes ces eaux qui ne sont qu’un seul et même élément rendent la ville plus fluide et plus profonde.

    • 4.1.

      Propositions

    • 4.2.

      Fresque

      • 4.2.1.

        L’eau et ses reflets

      • 4.2.2.

        Paris depuis la seine

      • 4.2.3.

        Marseille depuis la mer

      • 4.2.4.

        Mer depuis Marseille

      • 4.2.5.

        Le jardin vertical

        V I D
    • 4.3.

      Leitmotive

  • 5.

    Dans le ciel

  • 6.

    Mouvement et équilibre

  • 7.

    La nuit

  • 8.

    Matière des villes

  • 9.

    Actualités

  • 10.

    Informations

  • 11.

    Index